La fossilisation : conceptions d'élèves de cycle 3

bivalves

Une classe de CM1-CM2 a été interrogée sur la fossilisation. Les enfants avaient sous les yeux un morceau de roche contenant des bivalves fossiles. Deux questions séparées leur ont été posées avant tout enseignement : remise de la premère réponse et mise en commun avant la rédaction de la deuxième.

Des coquillages dans une roche ! Comment l'expliquer ?

CM1 :
Anthony : C'est attaché ensemble, ça a séché, ça s'est fossilisé et c'est devenu un caillou.
Antoine : Ça s'est attaché ensemble; Ça a séché et ça s'est fossilisé et s'est devenu un caillou.
Julien : On a vu ça en classe de mer à Erquy sur la plage.
Karim : Dans le fond de la mer, il y a des coquillages. Quand le sable se déplace, les coquillages se collent.
Kévin : On a vu ça en classe de mer à Erquy.
Ludovic : Ce sont des coquillages restés au soleil plusieurs jours. Ça a fait une pierre dure. Ce sont de faux coquillages.
Najib : On a vu ça en classe de mer à Erquy sur la plage.
Noémie : Les coquillages sont collés à la roche.

CM2 :
Aurélie : Ce sont des coquillages qui sont collés côte à côte qui sont dans la roche.
Cédric : Je pense que le sable devait être comme de la vase et les coquillages s'y sont enfouis. La moule et la pétoncle sont fausses.
Cyril : La mer a amené les coquillages qui sont arrivés sur de la roche avec beaucoup de tout petits cailloux et en se cassant ceci est devenu trop haut et la mer ne pouvant plus arriver dessus, ils ont séché.. Les coquillages sont en plâtre.
David : Les coquillages sont apportés par l'eau et sont collés à la roche. La moule est fausse. L'huître est fausse, mais elle est cimentée. Le pétoncle est vrai, mais cimenté.
Éloïse : Ce sont des coquillages qui se sont collés avec le sable et qui se sont fossilisés dans la roche. Des coquillages se sont collés entre eux avec le sable et l'eau.. Moules, pétoncles et huîtres se sont fossilisés.
Jean-Marie : C'est dedans la mer et les coquillages sont collés. Le soleil a séché la roche. La moule est un caillou et est cimentée.
Mathilde : Ce sont des coquillages qui se collent les uns aux autres avec du sable, de petits cailloux qui se fossilisent et forment une roche.
Mélanie : Ce sont des coquillages superposés l'un à l'autre. Ces coquillages sont attachés au rocher avec de la ferraille sur les coquillages. Avec une grosse pierre, avec de la ferraille jaune (allusion à la couleur rouille de l'échantillon).
Paul : Je pense que c'est la mer qui a creusé dans la roche. Les coquillages sont rentrés dans la roche. La mer a refermé la roche avec du sable. et des petites pierres. Les moules sont fausses.
Yannick : Ce sont des coquillages et des petits cailloux collés et tassés. Il y a des faux coquillages. Il y en a aussi au bord de la mer et au bord des lacs.

Comment expliquer que des fossiles marins soient à Alençon ?

(Alençon est situé dans le département de l'Orne, dans l'ouest de la France à 120 km de la mer.)

CM1 :
Anthony : Ils ont été transportés par la mer. On en a ramené à Alençon.
Antoine : Ils ont été transportés par la mer qui les amenés à Alençon.
Julien : C'est dans une rivière.
Karim : Les fossiles marins peuvent être pêchés dans une rivière comme l'Orne.
Kévin : C'est dans une rivière.
Ludovic : Il n'y a pas de mer à Alençon.
Najib : Les fossiles marins peuvent avoir été pêchés dans une rivière comme l'Orne.
Noémie : Les fossiles marins sont à Alençon parce qu'il y a un pêcheur qui est passé à Alençon puis il a laissé tombé des coquillages.

CM2 :
Aurélie : Les fossiles ont été trouvés il y a longtemps.
Cédric : Avant il y avait peut-être une mer.
Cyril : Ils ont été trouvés sur une plage et ont été ramassés et amenés à Alençon.
David : Avant à Alençon il y avait la mer.
Éloïse : Il y a très longtemps il n'y avait que de la mer sur la planète.
Jean-Marie : Avant à Alençon, il y avait la mer.
Mathilde : Il y a très longtemps la mer était peut-être à Alençon. Elle aura laissé des animaux qui se sont fossilisés.
Mélanie : La mer s'est retirée et les fossiles ont laissé des coquillages, des moules, etc...
Paul : Peut-être que dans une ère d'avant Alençon était une mer.
Yannick : À Alençon, il n'y a pas de mer, mais ça c'est peut-être fossilisé dans le temps.